La soirée privée Dance Star Party au Baron

» Posted by

La semaine dernière, nous étions dans les locaux d’Ubisoft pour la présentation au grand public du nouveau Just Dance 3 sorti ce mardi. Ce soir, nous étions au Baron, invité par Sony, pour la présentation de son challenger Dance Star Party.
Rappelons que le Baron est un bar discothèque branchouille, difficile d’accès, réservé aux habitués, blablabla… Bref, un lieu où je ne mettrais les pieds qu’une seule fois dans ma vie. Mais nullement impressionné et accompagné de notre blonde Jae et de notre mascotte Rafi aux couleurs de l’asso (jusqu’aux cheveux), nous avons joyeusement accepté l’invitation pour une soirée qui s’annonce funky.

Ô Paris : Quartier chic, métro ghetto

C’est donc après être allé chercher Mary que nous nous sommes dirigés vers le pont de l’alma en passant par le RER C. Les trains ont un retard entre 10 et 40 minutes. A l’accentuation prononcée du speaker, on avait bien compris qu’on avait touché le gros lot. Détour oblige. 45 minutes plus tard, on retrouve Raphaël (c’est bizarre de l’appeler comme ça) près à la sortie de la ligne 9. Direction, 6 avenue Marceau, au Baron. Derrière le Picard.
Portes blindées, des vigiles trop stock, des hôtesses hmm sensual, on y est ! Julien, le community manager, nous a chaleureusement accueilli mais nous presse un petit peu. Ok, on était à la bourre. On pouvait apprécier les peintures osées au mur, rappelant le bon vieux temps de l’enceinte, ancien bar à hôtesses. La salle principale n’est pas très grande, de quoi placer 5 télés. On est cueilli à chaud par un show de break.

Let’s Dance Star Party !

Après cette mise en bouche, c’est à notre tour. Le petit défi de la soirée, c’est de taper le meilleur score sur une chanson en facile en version courte. Stop ! On reprend.
Fort de leur expérience musical via SingStar, Sony a repris des éléments de jeu de celui-ci. Une liste de musique déjà bien  fournie, 3 niveaux de difficulté (débutant, intermédiaire et professionnel), un mode partenaire de danse (avec sûrement une chorégraphie faisant interagir les deux joueurs), une jauge de difficulté.
Pendant la danse, nous avons le clip en perspective à gauche, les paroles juste en dessous, les prochains pas à droite et le chorégraphe au centre. Un graphisme simple et soigné, misant notamment sur le clip de la chanson.
Côté navigation dans le menu, le PS Move reste approximatif. Pas aussi précis que la Wii Mote, pas aussi réactif que le Kinect. Par contre, les mouvements sont plutôt bien reconnus.
Je reste tout de même sceptique au niveau des chorégraphies qui, à mon goût, ne collait pas avec la musique. On ne voulait pas faire trop simple comme Just Dance, ni trop compliqué comme Dance Central. Alors on a fait un peu des deux. Au final, on se retrouve avec des passages tranquilles et puis tout d’un coup, une monstruosité technique. J’avoue, j’étais en pro. C’était surtout l’incompréhension du mouvement qui m’a bloqué. Avec un peu d’entrainement, ça doit passer.
Au niveau du public visé, là aussi, on voulait se la jouer entre les concurrents. Techniquement abordable dans l’ensemble, on n’a pas voulu sombré dans la folie d’un monde coloré. Tout public. Sobre et soigné.

dance star party

On sait aussi qu’il y a un mode de création de chorégraphie et de téléchargement de contenus, de nouvelles musiques. La base dans les nouveaux jeux, notamment les jeux musicaux. Et fouineur comme je suis, j’ai aussi réussi à faire avouer à demi-mot qu’il y aura des modes avec d’autres accessoires. Mais on nous n’en « dira pas plus ». Bon ok, c’est déjà pas mal.

OrelSan en guest

Pour l’occasion, Sony a donc fait venir pas mal de blogueurs influents comme Bulleine (http://www.geekyandgirly.fr/) dont je ne rattraperais jamais les 6k de followers.
Et puis, clou du spectacle, on avait comme invité OrelSan. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Aurélien (d’où son pseudo) est un chanteur, mais que dis-je, un rappeur français qui s’est fait connaître sur internet, notamment Youtube. Il vient de sortir son second album Le chant des Sirènes.

Forcément très demandé, il a tout de même succombé au charme de Miss Orgames qui l’a attiré à nos micros pour vous.

Un club privé, du beau monde et un jeu plutôt prometteur. Une soirée inoubliable. Je vais pas vous mentir, vous n’en vivrez pas la même. Excepté Dance Star Party. Dès la semaine prochaine. Uniquement sur PS3.

Retrouvez toutes les photos et les vidéos sur notre facebook : http://www.facebook.com/jaimeorgames

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>